Concept d'accompagment

Mission

La Résidence est un lieu de vie dit à "haut seuil de tolérance aux symptômes et aux comportements résultant de la maladie".

En s'étayant sur des projets individualisés, adaptés aux attentes et aux frontières de la personne acceuillie, La Résidence assure des suivis visant :

 

  • le respect du droit de la personne
  • l'autonomie de la personne face à ses difficultés
  • le développement de nouvelles compétences
  • le maintien des acquis
  • la réduction des risques et la sécurité

 

Les personnes accueillies présentent pour la plupart une grande précarité, un important isolement, une instabilité psychique avec parfois une problématique de dépendance à l'alcool ou à des produits illicites, des troubles du comportement, un refus de soins et un déni de leurs difficultés.

Notre regard sur l'accompagnement dit à "haut seuil de tolérance"

Pour nous, l'accompagnement dit à "haut seuil de tolérance" prend en compte la personne dans toutes les limites que lui impose sa maladie. Nous nous adaptons à son rythme, à ses ressources, à ses envies, travaillons avec ses résistances et ses refus grâce à un minimum de contraintes et un maximum de consensus, dans le dessein de construire une alliance, parfois sur le plus petit dénominateur commun acceptable communément. Nous visons le plus possible le développement ou l'affinement de l'autodétermination des résidents  dans le respect de ses droits les plus stricts, dans la limite de leur discernement de l'instant présent.

Le rôle du personnel psycho-éducatif est entre autre, de fournir un cadre sécurisant avec le respect et l'humilité nécessaire pour accompagner des personnes dont les problématiques sont très complexes. Il soutient le résident vers un engagement dans son propre processus de rétablissement et ce dans une perspective bio-psycho-social et spirituelle.

Principaux axes d'intervention

  1. La prévention et la réduction des risques en réponse aux conséquences  de la dépendance, aux rechutes et aux divers comportements à risque possibles.
  2. La protection et la sécurité en offrant un lieu de vie avec des exigences parfois minimales (maintien de l’hébergement) mais toujours adaptées à la personne (haut seuil de tolérance) où les stupéfiants et l’alcool sont proscrits afin de protéger ceux qui profitent de ce cadre pour s’éloigner du produit.
  3. La connaissance de soi par le biais d’un accompagnement spirituel et psycho-éducatif, privilégiant une approche individuelle centrée sur la personne et ses besoins. A travers les entretiens, les activités de la vie quotidienne et les différents ateliers proposés, l'accompagnement vise la construction ou le maintien d'une image de soi positive, tout en privilégiant la mise en relation de la personne avec ses ressources et ses limites, la connaissance de la maladie afin de développer l'autodétermination et l'engagement.
  4. Le soutien des liens et des aptitudes sociales en privilégiant le maintien du réseau socio-sanitaire externe au foyer, en ouvrant la porte aux familles et aux proches des résidents. L'accompagnement encourage et facilite l’accès aux loisirs, à une activité professionnelle ou occupationnelle en dehors du foyer, toujours dans la limite du respect de la volonté de la personne.

Objectifs principaux

  • Respecter strictement les droits de la personne.
  • Encourager et faciliter les liens des personnes avec leur réseau primaire (la famille) et secondaire (les professionnels ou tout autres amis).
  • Encourager et soutenir les personnes dans une posture d’autodétermination favorisant les processus d’autonomie et d’indépendance.
  • Encourager et favoriser l’acquisition de compétences sociales.
  • Assurer la sécurité et une réduction des risques à des personnes consommatrices de produits psychotropes ou d'alcool, ainsi qu'à celles se mettant en danger par leur comportements.
  • Soutenir les personnes vers la reconnaissance de leurs besoins et de leurs limites.
  • Soutenir l’autonomie et l’estime de soi des personnes en s’étayant sur les actes de la vie quotidienne et sur leurs projets de vie.
  • Offrir un lieu de vie et un accompagnement à des personnes réfractaires aux soins et/ou pouvant être dans le déni de leurs besoins et de leurs difficultés.
  • Offrir un lieu de vie et un accompagnement à des personnes présentant une problématique de dépendance liée à leurs troubles psychiatriques.
  • Offrir un lieu de vie à des personnes marginales, pouvant présenter des comportements antisociaux et compulsifs, rejetant toute forme de cadre et de règlement institutionnel.

Accès rapides

Foyer Féminin

Foyer de soutien psycho-éducatif

Lausanne

EMS Le Phare-Elim

Etablissement médico-social

La Tour-de-Peilz

La Marmotte

Unité d'accueil de nuit

Lausanne